en-GBes-ESfr-FRru-RUit-ITzh-CNde-AT

La méthode « RAF » relative à l’assurance qualité des milieux de placement en « institution », Israël

Point d’attention 14 : La mise en place de systèmes d’autorisation et d’inspection fiables qui rendent des comptes

L’initiative RAF (Régulation, Evaluation et Suivi, acronyme en anglais) a été mise en œuvre par le Ministère des Affaires Sociales afin d’améliorer la qualité du système de prise en charge. Elle comprend un élément d’inspection externe combiné avec une approche d’assurance qualité. Développée en Israël, cette méthode encadrant l’inspection et la règlementation tend à améliorer la qualité de la prise en charge fournie par des structures ou des services, en mettant en place un cadre légal objectif, systématique et uniforme. Elle a été mise en œuvre dans 85 « institutions » accueillant 5 000 jeunes âgés de 6 à 18 ans, afin d’améliorer la qualité de la prise en charge, et ainsi la qualité de vie des enfants qui y résident. Cette méthode se fonde sur la technique du « marqueur », qui définit un certain nombre de problèmes et de conditions qui caractérisent les résidents pris en charge, et qui servent de point de référence pour l’évaluation de la qualité de la prise en charge. Il s’agit par exemple de prendre en compte le taux de réussite scolaire, les agressions, les dépressions et l’anxiété.

De plus, un ensemble de critères généraux sont prévus pour évaluer le fonctionnement de l’« institution »  dans son ensemble. Ces critères sont de nature plus générale, et incluent par exemple la sécurité, le personnel, la nutrition, etc. Les informations sont rassemblées par des inspecteurs, tant au niveau individuel qu’au niveau institutionnel, avec un accent particulier mis sur l’utilisateur – l’enfant – comme source d’information principale, en complément des entretiens avec le personnel, la documentation et l’observation. Le processus de surveillance comprend sept phases principales et suit un cycle régulier. Les informations collectées par ce projet ont servi de base à la mise en œuvre d’un plan d’action structuré pour chaque enfant et a démontré une amélioration de la qualité de la prise en charge et du bien-être des enfants. Par ailleurs, l’impact du RAF a conduit à une amélioration des méthodes de travail, du processus décisionnel et des qualifications du personnel.

Pour plus d’information, veuillez consulter: Zemach-Marom, T. (2008) The Relationship Between Research and Practice in Implementing the RAF Method for Quality Assurance in Residential Settings in Israel. Dans R.J. Chaskin and J. Rosenfield (eds) Research for Action: Cross National Perspectives on Connecting Knowledge, Policy and Practice for Children, Oxford: Oxford University Press. http://oxfordindex.oup.com/view/10.1093/acprof:oso/9780195314083.003.0005 (en anglais)

International Social Service, Oak Foundation, SOS Children's Villages International, unicef, ATD Fourth World, Better Care Network, Family for every child, ngo group for the crc, PEPFAR, RELAF, Save the Children, USAID