en-GBes-ESfr-FRru-RUit-ITzh-CNde-AT

Le financement de la prise en charge au Cambodge

Point d’attention 13 : Le financement de la protection de remplacement pour éviter les placements injustifiés

Le Gouvernement du Cambodge cherche actuellement à réduire la dépendance au système institutionnel pour les enfants en besoin de protection de remplacement et à soutenir des formes de prise en charge familiale et communautaire. Le Ministère des Affaires Sociales, des Vétérans et de la Réhabilitation de la Jeunesse promeut la prise en charge familiale à travers deux documents: la Politique en matière de protection de remplacement pour les enfants et les Normes minimales. Toutefois, le financement de la prise en charge reste un obstacle important dans la mesure où les donateurs locaux et internationaux continuent de soutenir les prises en charge de type « institutionnel ».

Le Ministère, avec l’appui de l’UNICEF, a rendu un rapport dans lequel il présente un certain nombre de recommandations pour appuyer un système de financement qui puisse encourager le développement d’alternatives au placement en « institution ». Les donateurs étrangers ont été informés des impacts négatifs du placement en « institution » ainsi que des bénéfices de la prise en charge familiale et communautaire. Ces derniers ont été présentés au travers de médias électroniques comme des sites web ou des sites fréquentés par les touristes, les volontaires et autres acteurs, et présentant un message contre « le tourisme des orphelinats ».

Du matériel de sensibilisation a été développé pour différents acteurs afin d’expliquer les effets négatifs du placement en « institution » et les avantages de la prise en charge familiale et communautaire. Des mesures de protection sociale ont été développées, incluant des programmes de transition sociale visant en particulier les foyers vulnérables, avec pour objectif la préservation de la famille, sa réunification et la désinstitutionnalisation des enfants. Enfin, les autorités locales ont été mises en lien avec les programmes de prise en charge communautaire et les programmes d’appui scolaire de sorte qu’elles puissent informer les familles des différentes options d’appui disponibles, qui leur permettront de garder leurs enfants chez eux.

Pour plus d’information, veuillez consulter: A study of attitudes towards residential care in Cambodia (en anglais)

International Social Service, Oak Foundation, SOS Children's Villages International, unicef, ATD Fourth World, Better Care Network, Family for every child, ngo group for the crc, PEPFAR, RELAF, Save the Children, USAID