en-GBes-ESfr-FRru-RUit-ITzh-CNde-AT

La réintégration au Sierra Leone

Point d’attention 7 : La promotion d'une réintégration durable des enfants au sein de leur famille depuis leur environnement de protection de remplacement

En 2008, selon les conclusions d’une étude, 1 871 enfants (1 070 garçons et 801 filles) vivaient dans les 48 institutions pour enfants du pays – 52% pour cause de pauvreté, 30% à cause du décès de la personne qui s’occupait d’eux, 8% en raison de leur abandon et 5% pour cause de négligence ou abus.

La Loi concernant les droits de l’enfant (Child Rights Act 2007) impose au personnel chargé du bien-être des enfants une responsabilité plus importante en matière de protection des enfants, et exige que le Ministère mette en place des Comités de bien-être des enfants dans chaque village et territoire tribal.

Les Normes minimum de prise en charge (Minimum Standards for Care) ont été élaborées et fondées sur la Loi et l’évaluation de 2008, en collaboration avec les institutions pour enfants, le Ministère et les conseils des districts. Un cadre de réglementation fut également conçu et le personnel des institutions pour enfants, du Ministère et des conseils des districts ont bénéficié d’une formation relative à sa mise en œuvre. Au moins une évaluation supplémentaire de chaque institution a été réalisée à l’aide d’un formulaire d’orientation pour l’inspection, qui précise les améliorations qui doivent avoir lieu avant que celle-ci puisse être autorisée. Des réexamens de la prise en charge de tous les enfants dans les institutions ont été entrepris et 317 enfants avaient déjà été réunis avec leurs familles à la fin de 2008, avec le projet de réunir 250 enfants supplémentaires en 2009. Une évaluation du processus de réunification est en cours. Deux institutions ont décidé de se transformer en organisations de prise en charge communautaire et de fermer leurs institutions de prise en charge d’enfants.

Pour plus d’information, veuillez consulter: Keeping Children Out of Harmful Institutions: Why we should be investing in family-based care (en anglais)

International Social Service, Oak Foundation, SOS Children's Villages International, unicef, ATD Fourth World, Better Care Network, Family for every child, ngo group for the crc, PEPFAR, RELAF, Save the Children, USAID