en-GBes-ESfr-FRru-RUit-ITzh-CNde-AT

Cadre d’évaluation des proches chargés de la prise en charge d’enfants, Nouvelle Zélande

Point d’attention 9 : L’intervention de l’Etat dans les arrangements informels de prise en charge

Un cadre d’évaluation et d’approbation des personnes qui s’occupent d’un enfant a été développé pour les proches chargés de la prise en charge en vue d’offrir un soutien et des services aux personnes s’occupant informellement d’enfants et encourager ainsi activement l’enregistrement volontaire. De plus, une évaluation de la santé et de l’éducation des enfants qui sont admis à une protection de remplacement a été entreprise afin que les agences qui mettent en œuvre des services puissent satisfaire leurs besoins en matière de santé et d’éducation.

Les aspects formels du processus d’évaluation sont les mêmes pour les personnes chargées de la prise en charge, qu’elles fassent partie de la famille ou pas (ou, dans le contexte maori, « whanau », qui signifie famille élargie). Des extraits de casier judiciaire, des références, des vérifications d’informations sur les antécédents auprès de départements, des évaluations du foyer et du cadre physique, et des entretiens de travail social, sont réalisés auprès des deux groupes. Un rapport médical est également requis pour les personnes chargées de la prise en charge qui ne sont pas des proches ; toutefois l’évaluation médicale peut être réalisée directement au moyen d’une discussion lorsque le candidat est un proche qui s’occupe de l’enfant. Lorsqu’il existe une inquiétude, le travailleur social demandera une autorisation pour obtenir un rapport écrit du médecin du candidat.

L’entretien/la discussion avec la famille est pensé comme une recherche commune des besoins de l’enfant et des besoins de la personne chargée de sa prise en charge quant au soutien qu’elle donne à l’enfant. Ainsi, la formalisation d’un arrangement informel bien établi de protection de remplacement peut profiter à l’enfant et aux personnes qui s’occupent de lui.

Pour plus d’information, veuillez consulter: A Framework of Practice for Implementing a Kinship Care Program (en anglais)

International Social Service, Oak Foundation, SOS Children's Villages International, unicef, ATD Fourth World, Better Care Network, Family for every child, ngo group for the crc, PEPFAR, RELAF, Save the Children, USAID